….. un monde intérieur, que l’on pénètre par le toucher tel est le style de Charli Aron dont chaque toile donne l’illusion parfaite qu’elle a été tissée à la main dans des matières tantôt rèches tantôt soyeuses et veloutées, souvent châtoyantes. La minutie du travail à l’aiguille devient fascination. Elle vous fait “entrer” dans les étoffes qui se mettent à bruisser, à caresser, à parler...à vivre. Viennent-elles d’Orient ou de là où les transparents, les fines baptistes sont encore des oeuvres d’art ? Les toiles de Charli, sont-elles peintes ou tissées?