top of page
IMG_1623.png

Adventure of the River Rats - Synopsis

 

Noble, Epiphany and Alizée discover a secret passage under the Rhone. Passing under the river, they travel through time to rescue the Tapestry Weaver. She has been taken hostage by the evil Cardinal Niccolo Corsica.

______

 

Ten year old Alizée lives on a bend in the Thames with her father, the kind lock keeper. The twins, Epiphany and Noble, arrive by barge one evening. Alliés’s father helps the new comers settle in. 

 

Gradually the three children develop a friendship. By the time the barge is forced to move on, the children are inseparable. Alizée is very sad to lose her companions.

 

Shortly after, Alizée’s father dies. She is devastated.

 

Her mother, the Tapestry Weaver, arrives from France to collect her and takes her to live on an immense barge on the wild Rhone river.

 

Alizée and her mother don’t have a common language. The Tapestry Weaver tells her daughter tales of the mythical creatures she weaves; this way Alizée begins to learn French. 

 

Very gradually, Alizée recovers. She wakes up to her new situation: a River Rat on the edge of the magnificent, walled city of Avignon.

 

Months later in the warm autumn light, Alizée sees the twin’s barge coming down the Rhone. The children are amazed and delighted to be reunited. 

 

The ancient city of Avignon was home to the Popes, the Kings, wars, witch hunts and plagues. The children find themselves powerfully drawn into its myth and magic.

 

They set out to explore.

 

Foraging on the Isle de Barthelasse, Noble’s kitten leaps from his pocket and disappears.  Pursuing her, Noble discovers a hole in the roots of an age-old oak, leading to a chamber beneath the tree and an underground passageway. 

 

They follow the tunnel under the river Rhone, and discover a forgotten tower, in the heart of the Popes’ Palace. Locked high above the city, and left to waste away, is a woman who strongly resembles the Alizée‘s mother.

 

This Tapestry Weaver has been imprisoned by the wicked Cardinal Niccolo Corsica in 1728. She would rather die than reveal to him the secret of spinning gold.

 

The children promise to rescue her. Alizée believes her mother has the keys to the prison door, hanging from her loom on the barge. 

 

Ignoring their fatigue, hunger and fear, they retrace their way through the passage under the river, to their own time. Once they have the keys, they return to the past. 

 

The children must release the Tapestry Weaver before Cardinal Niccolo Corsica manages to brick her into the tower for eternity. Fortunately, their key fits the lock.

 

Free, the Tapestry Weaver is majestic. She vows revenge on the evil Cardinal.

They part ways at the base of the tower, the woman through an ancient door into her time and the children back under the river into theirs. 

 

Arriving home, they find Alizée’s enigmatic mother on the roof of the barge, star gazing. Wordlessly, she searches her young daughter’s face, puts her hand out for the missing keys, and embraces Alizée.

 

Finally Alizée feels a sense of belonging.

Aimed at 8 -11 year olds. 

8500 words count.

30 images. 

48 horizontal pages. 

L'Aventure des rats de rivière - Synopsis

 

Noble, Epiphany et Alizée découvrent un passage secret sous le Rhône. En passant sous le fleuve, ils voyagent dans le temps pour sauver la Tisserande. Elle a été prise en otage par le diabolique Cardinal Niccolo Corsica.

______

 

Alizée, 10 ans, vit dans un méandre de la Tamise avec son père, le gentil éclusier. Un soir, les jumeaux Epiphany et Noble arrivent en péniche. Le père d'Alizée aide les nouveaux venus à s'installer. 

 

Les trois enfants se lient d'amitié. Lorsque la péniche est obligée de repartir, les enfants sont inséparables. Alizée est très triste de perdre ses compagnons.

 

Peu après, le père d'Alizée meurt. Elle est anéantie.

 

Sa mère, la Tisserande, arrive de France pour la recueillir et l'emmène vivre sur une immense péniche sur le Rhône sauvage.

 

Alizée et sa mère ne parlent pas la même langue. La Tisserande raconte à sa fille les histoires des créatures mythiques qu'elle tisse sur sa toile ; Alizée commence ainsi à apprendre le français. 

 

Très progressivement, Alizée se rétablit. Elle s'éveille à sa nouvelle situation : un Rat de Rivière en bordure de la magnifique ville fortifiée d'Avignon.

 

Des mois plus tard, dans la chaude lumière de l'automne, Alizée voit la péniche des jumeaux descendre le Rhône. Les enfants sont émerveillés et ravis de se retrouver. 

 

L'ancienne ville d'Avignon a connu les papes, les rois, les guerres, les chasses aux sorcières et les épidémies. Les enfants se sentent puissamment attirés par ses mythes et sa magie.

 

Ils partent à sa découverte.

 

En jouant sur l'île de Barthelasse, le chaton de Noble s'échappe de sa poche et disparaît.  A sa poursuite, Noble découvre un trou dans les racines d'un chêne séculaire, menant à une chambre sous l'arbre et à un passage souterrain. 

 

Ils suivent le tunnel sous le Rhône et découvrent une tour oubliée, au cœur du Palais des Papes. Enfermée au-dessus de la ville et laissée à l'abandon, une femme ressemble beaucoup à la mère d'Alizée.

 

Cette Tisserande a été emprisonnée par le méchant Cardinal Niccolo Corsica en 1728. Elle préfère mourir plutôt que de lui révéler le secret du filage de l'or.

 

Les enfants promettent de la délivrer. Alizée croit que sa mère détient les clés de la porte de la prison accrochées à son métier à tisser sur la péniche. 

 

Ignorant la fatigue, la faim et la peur, ils retracent leur chemin à travers le passage sous la rivière, jusqu'à leur propre époque. Une fois les clés en main, ils retournent dans le passé. 

 

Les enfants doivent libérer la Tisserande avant que le Cardinal Niccolo Corsica ne réussisse à l'enfermer dans la tour pour l'éternité. Heureusement, leur clé s'adapte à la serrure.

 

Libérée, la Tisseuse de Tapisseries est majestueuse. Elle jure de se venger du méchant Cardinal.

 

Ils se séparent au pied de la tour, la femme par une ancienne porte dans son époque et les enfants sous la rivière dans la leur. 

 

De retour aux péniches, ils trouvent l'énigmatique mère d'Alizée sur le toit de la péniche, en train d'observer les étoiles. Sans mot dire, elle cherche le visage de sa jeune fille, tend la main pour trouver les clés manquantes et prend sa fille dans ses bras. 

 

Pour la première fois, Alizée éprouve un puissant sentiment d'appartenance.

Écrit pour les enfants de 8 à 11 ans. 

8500 mots.

30 images. 

50 pages horizontales. 

IMG_1406.jpeg
bottom of page